NEGOCIATIONS COMMERCIALES MULTILATERALES (NCM)

L'AGENCE AFRICAINE POUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT - 2ACD

  • Agence Africaine pour Le Commerce et le Développement
  • NEGOCIATIONS COMMERCIALES MULTILATERALES (NCM)
  • Nous suivre sur Facebook

Forum de l’OMC, Atelier sur le Coton Africain, 21 Septembre 2011, 14h-16h, Salle E

SÉANCE41: LES STRATÉGIES DE SORTIE DE CRISE POUR LE COTON
AFRICAIN À L’OMC ET AU‑DELÀ: LEÇONS DU PASSÉ
ET STRATÉGIES POUR L’AVENIR

Débat organisé par: Agence africaine pour le commerce

et le développement

Date: mercredi 21 septembre, 14h15‑16h15

 

Salle de réunion: E

RÉSUMÉ
Depuis que les pays africains ont commencé à faire le lien entre les difficultés de leur filière cotonnière, la dépréciation des prix au niveau international et les subventions américaines, ils se sont efforcés de trouver des solutions.  Il n’a jamais été question, pour eux, de remettre en cause les problèmes intrinsèques de la filière au niveau local.  Tout autant, les subventions américaines ont toujours été considérées comme un élément important du problème du coton africain.  Beaucoup de concertations formelles et informelles ont été organisées.  Plusieurs organisations, intergouvernementales et de la société civile, ont été impliquées.

Au final, la décision de privilégier une Initiative sectorielle au détriment de la saisine de l’Organe de Règlement des Différends (ORD) a été prise.  Les négociations durent depuis huit ans maintenant et le Cycle de Doha ne semble pas donner une solution heureuse pour les pays africains.  Pendant ce temps, le Brésil, qui avait porté l’affaire devant l’Organe de règlement des différends de l’OMC, a obtenu gain de cause.  Un arrangement a été trouvé et le Brésil est en train de recevoir des indemnités de la part des États‑Unis.

Globalement, l’objectif de cet atelier est de faire l’état des lieux du dossier du coton africain à l’OMC.  Plus spécifiquement, il vise à:

  • Fournir aux différentes parties prenantes sur le coton une opportunité de discuter des modalités pratiques de sorties de crise pour le coton africain, à l’OMC et dans les autres instances internationales pertinentes.
  • Faire un diagnostic des négociations sur le coton à l’OMC: Quels sont les blocages, les progrès, les opportunités encore ouvertes par le Cycle de Doha?
  • Explorer les voies d’une saisine de l’Organe de règlement des différends de l’OMC et voir quels sont les gains que les pays africains pourraient en tirer.

Modérateur:
S.E. M. Fodé Seck, Ambassadeur et Représentant permanent du Sénégal auprès de l’OMC

Intervenants:

  • S.E. M. Prosper Vokouma, Ambassadeur, Représentant permanent du Burkina Faso auprès de l’OMC et Coordinateur du groupe « Coton-4″.
  • M. Flavio Damico, Conseiller ministériel, Mission permanente du Brésil auprès de l’OMC
  • M. Romain Benicchio, Chargé de plaidoyer et communication, Oxfam International
  • M. El Hadji A. Diouf, Directeur exécutif, Agence africaine pour le commerce et le développement (2ACD)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • CONFERENCE TOOLS
  • MESSAGERIE 2ACD